Vous êtes ici : Site OfficielPatrimoine

Géants

 

Les géants du Nord sont des figures essentielles du folklore du Nord de la France et de la Belgique. Ils représentent des personnages historiques, légendaires ou fictifs ainsi que des animaux. Portés à bras d’hommes (ou exceptionnellement tirés sur chariot), ils sortent en processions et dansent dans les rues les jours de fête. Créés par un groupe de personnes portant les mêmes valeurs (même profession, même confrérie…), les géants représentent leur ville et symbolisent l’identité collective.  Lors des processions, ils sont portés par une ou plusieurs personnes qui leur donnent vie : ils dansent, rencontrent, embrassent... C'est en 2003 qu'est apparu le premier géant d'Arleux, suivi d'Henriette et Tiot Jean. Depuis, les trois géants dansent pour le plus grand plaisir du public lors de la foire à l'ail fumé le premier dimanche de septembre.

Grin Batich

 

Grin Batich, géant né en 2003, représente les anciens producteurs d’ail qui déambulaient dans la campagne, la hotte sur le dos, pour vendre leur production au cri de « A z’ails, à z’aulx ». Sa réalisation fut confiée à un artisan roubaisien Laurent Wadier dit Machu qui a pu s’inspirer d’une oeuvre d’Edouard Boldoduc intitulée «Les Marchands ambulants et leurs cris dans Douai» mais aussi d’une photographie de 1930 retrouvée par Robert Caudron. On y retrouve Constantin Leclercq dit Tiot Tintin à gauche et Augustin Bihet à droite.

Pour pouvoir être porté facilement sur les épaules par une seule personne, il a fallu veiller à minimiser la masse de la structure de 4,30 mètres et des multiples accessoires, les liens d’ail et la hotte en particulier. Les têtes d’ail ont été reconstituées en mousse polyuréthane, un matériau très léger, et la hotte, non pas en osier, mais en contreplaqué peint qui donne une superbe illusion. Le résultat fait environ 70 kg.

Le géant à la bonne bouille le rendant très sympathique fut baptisé le samedi 4 septembre 2004 en présence de Sylvie Desmarescaux alors Sénatrice du Nord, et Pierrot de Lille, restaurateur du Nord, défenseur de la bonne bouffe, présentateur pendant des années d'une émission de cuisine.

Henriette

 

En 2005, la famille s’agrandit avec la naissance d’Henriette, la bonch’teuse qui intervient,  dans le travail de l’ail, pour regrouper les têtes par paquets de 3 pour un lien de 45 têtes et de 6 pour un lien de 90 têtes. A cette étape, le produit n’est pas fini et l’ail que tient la géante n’est pas fumé. Henriette illustre, comme Grin Batich, d’anciennes périodes avec un costume du début du siècle dernier, un fichu sur la tête et un châle sur ses épaules.

Henriette pèse environ 76 kg pour 4,15 m, ce qui lui permet d’être portée par une seule personne. Si sa tête aux traits tirés, burinés par le travail, a le même concepteur que Grin Batich, son ossature a été réalisée par un arleusien, Frédéric Bajeux, passionné par les géants.

Tiot Jean

 

Tiot Jean est le petit dernier. C’est un géant de petite taille portable par un enfant. Il représente le jeune qui aide à la ferme. C’est lui qui approvisionne les bonch’teuses comme Henriette en fas et en raphia. Dans sa main, il tient ainsi un bouquet de vraies têtes d’ail.

La création du géant s’est inspiré d’un ancien agriculteur, Jean Caudron, qui de son plus jeune âge jusqu’au moment de sa retraite s’est investi dans la production d’ail. Le géant fut baptisé durant la 50ème foire à l’ail fumé en présence de Valérie Létard, ancienne ministre, et Hervé Malherbe alors Sous- Préfet de Douai. Contrairement à Grin Batich qui est sous la responsabilité de la municipalité, les deux géants Henriette et Tiot Jean sont gérés par une association qui les sortent régulièrement.

Contacter la commune

Plusieurs moyens pour contacter la commune

Par téléphone

03 27 94 37 37

Par Fax

03 27 94 37 38

Horaires d'ouverture

  • Lundi / Mardi / Jeudi / Vendredi : 8h30 à 12h et 13h30 à 17h
  • Mercredi : 8h30 à 12h
  • Samedi : 8h30 à 11h30

Se rendre en mairie

Place Charles de Gaulle
59151 ARLEUX

Ecrire à la commune