Au 1er janvier 2019, l’application de la Loi Labbé interdit aux particuliers d’acheter, d’utiliser et même simplement de détenir des produits phytosanitaires de synthèse ou pesticides. Adoptée en février 2014, la loi Labbé vise à mieux encadrer l’utilisation de produits phytosanitaires de synthèse en France. Elle s’est d’abord traduite par le bannissement de son usage dans les collectivités, au 1er janvier 2017, sauf dérogations pour l’entretien des stades et des cimetières clos. Elle entre maintenant dans une seconde phase en s’appliquant, au 1er janvier 2019, aux particuliers. Il est désormais interdit aux non professionnels d’acheter, utiliser et détenir ces produits.